TOP REVIEWS

stars

Cher Dr Yunus,



Alors que je me prépare à rentrer chez moi, je laisse ci-dessous un long témoignage sur mon séjour à vos soins. Je suis profondément reconnaissant pour les jours passés à Istanbul.

MON AVIS : 360 Liposuccion par le Dr Yunus - mon expérience 1 semaine après, si vous voulez partager avec d'autres



Je m'appelle Raquel, 45 ans, portugaise et voici mon témoignage 1 semaine après l'opération à Istambul pour une liposuccion 360° avec le Dr Yunus Dogan. Je viens d'une famille de 3 chirurgiens, donc je connais un peu le profil de ces professionnels. Leurs mains font de la magie mais la magie parfois ne suffit pas - il y a un facteur humain qui est essentiel. Ainsi, après quelques mois d'enquête, j'ai décidé d'être opéré sur la base des résultats avant et après et des commentaires des patients. J'ai choisi la clinique du Dr Yunus d'après ce que j'ai appris des autres : c'est un chirurgien extraordinaire et il a définitivement ce côté humain qui fait LA différence parmi les meilleurs.

Une semaine après (avec les résultats préliminaires de la liposuccion uniquement), je peux dire que je suis profondément reconnaissant au Dr Yanus d'avoir façonné mon corps - et donc ma vie. Parmi les excellents corps d'infirmières, permettez-moi de louer Yeşim Sarı, un ange dans les coulisses qui orchestre les réservations et la paperasse ; Sümeyye Torerler, une sorte d'infirmière ninja qui a réussi à me donner force et confiance quand j'en avais le plus besoin; et l'infirmière kinésithérapeute, Berna, dont les mains ont soulagé mes douleurs à plusieurs reprises. Ces professionnels jeunes et souriants ont grandement facilité mon parcours.

Voici donc mon retour exhaustif avant même de quitter Istanbul :

C'est physique :

  • La liposuccion, c'est nul. Littéralement. La récupération fait mal. Comme toute reprise, c'est douloureux.
  • Parfois, j'ai eu peur pendant le processus. Mais les mots les plus importants sont répétés à l'infini par l'équipe : « c'est normal, ça guérit, faut-il des pilules plus fortes, ne stresse pas ».


C'est assez émouvant :

  • C'est aussi un voyage émotionnel : changer de forme corporelle, loin de chez soi, dans une langue étrangère. Oui, c'était parfois lourd. Mais j'étais toujours en contact avec l'équipe et les infirmières. Ils étaient toujours là pour moi, à tout moment, physiquement ou via WhatsApp.
  • C'est ce que j'ai ressenti : le premier jour, j'ai réalisé que c'était juste une idée folle. Les 2/3 jours suivant l'opération je me suis posé plusieurs fois la question : est-ce que cette douleur en vaut vraiment la peine ? Une fois que j'ai commencé à guérir et à visualiser les premiers résultats, j'ai compris que c'était un voyage et que je devais accepter le processus. Et je devais faire ma part.
  • N'ayez pas peur de dire que vous avez besoin d'aide. Ils m'ont vraiment fait sentir qu'ils étaient là pour moi.
  • Je sentais que je ne pouvais pas assez féliciter le personnel en raison de la langue - car je ne parle pas arabe. J'espère qu'ils se sont sentis reconnus dans leurs fonctions.


C'est un voyage en solo, mais vous ne vous sentez pas seul :

  • Étant un voyageur fréquent et travaillant à l'étranger depuis mon propre pays, j'ai toujours pensé que je pouvais gérer cela par moi-même. J'étais suffisamment conscient pour savoir que ce serait difficile. Je n'aurais jamais pensé que ce serait si difficile de le faire en solo. Cependant, je ne me sentais pas seul, le Dr Yunus et l'équipe ont été extrêmement attentifs et doux (et infatigables !) avec ma condition et mes besoins. Néanmoins, un conseil : si possible, ne faites pas ce solo. Amenez quelqu'un avec vous. Cela aide beaucoup (votre corps et votre esprit).


Et quelques conseils pour les nouveaux arrivants :

  • Avant le voyage : je recommanderais un contact étroit avec le coordinateur / gestionnaire de dossier. Il/elle a un rôle central pendant le séjour à Istanbul, de l'administratif aux aspects pratiques.
  • J'ai été pris en charge à l'aéroport par une compagnie de limousines. Le système fonctionne plutôt bien. L'arrivée à l'hôpital est également simple avec tous les examens médicaux (XRay) escortés par le personnel du Dr Yunus ou fournis dans la chambre (tests sanguins et Covid).
  • Mon opération a eu lieu à la clinique BHT, à l'intérieur de laquelle ClinicPlast a ses propres bureaux. BHT est à peu près comparable à n'importe quel excellent hôpital privé de l'Union européenne (mes normes de référence). Il propose des chambres de patients privées et très confortables avec beaucoup de lumière, un réfrigérateur et une télévision à écran plat, une connexion Wi-Fi partout, un sèche-cheveux, un casier, une bouilloire, un coin bureau, un canapé-lit simple - et des normes super propres. Les toilettes ont une douche impeccable avec un siège et tout ce dont vous avez besoin. Il y a une pharmacie à l'intérieur du bâtiment et il y a même des salles de prière (Chapelle, Mosquée et Sinagogue) au sous-sol.
  • L'équipe de ClinicPlast est très attentionnée et super polie. A l'étage de ma chambre, outre le corps infirmier de l'hôpital BHT, le Dr Yunus a ses propres infirmières ClinicPlast déployées (littéralement) devant nos chambres. C'est inestimable.
  • Le personnel de nettoyage est omniprésent et très attentif - principalement communicatifmangé via le traducteur Google dans leurs téléphones - cela fonctionne bien. Ils sont infatigables.
  • Le jour de l'opération : un cardiologue est venu faire un examen rapide. Ensuite, le Dr Yunus et son équipe sont venus dans ma chambre pour parler des attentes et dessiner (littéralement) son plan dans ma peau. C'est allé assez vite, je crois que je ne m'étais même pas rendu compte que l'anesthésiste était à côté de mon lit pour un premier coup. J'ai une vague idée de mon entrée au bloc opératoire et au moment où je me suis réveillé j'ai été immédiatement transféré dans ma chambre. Je suis reconnaissant parce que tout le processus a été super fluide. Je sens que je n'ai pas eu assez de temps pour ressentir du stress :-)
  • Le lendemain de l'opération, le conseil le plus important : les infirmières m'ont demandé de marcher. Plusieurs fois. Plusieurs fois. J'ai cru qu'ils étaient fous… Le couloir des chambres a 110 mètres de long (j'ai mesuré !). Ainsi, marcher 10 fois équivaut à 1 km. La marche, disaient-ils, fait travailler le corps et soulage. L'hôpital (et l'hôtel) sont au milieu de quartiers animés, pas d'une beauté exceptionnelle pour des promenades paisibles. Mais j'ai essayé de marcher le plus possible pour guérir et soulager la douleur. Je suis tellement reconnaissante pour cela et pour l'insistance des infirmières.
  • Les infirmières ont également vérifié mon état de santé plusieurs fois par jour (et aussi par nuit) lors de toutes sortes d'examens. Prises de sang régulières, pression, etc. Ils égalisent les conditions de sommeil et de literie. Tout cela m'a fait me sentir en sécurité. Ils m'ont beaucoup aidé avec des patchs à changer et des coussinets imperméables pour la douche.
  • Après la chirurgie lipo, j'ai reçu un massage drainant par l'une des infirmières physio du Dr Yunus (Berna); ensuite, ClinicPlast fournit ces massages en tant que service supplémentaire. Je pensais que c'était une sorte de massage spa «se sent bien» - mais c'est beaucoup plus difficile. Je recommande totalement car il a été extrêmement efficace pour drainer, mes 3 messages ont BEAUCOUP amélioré mon état. Je conseillerais de réserver - et de le réserver à l'avance, jusqu'au départ. Vous ne regretterez pas. Ces massages ont également fixé mon état d'esprit pour les jours suivants : c'est un voyage et je dois continuer toutes les étapes de guérison de retour à la ACCUEIL. Les massages et la physio sont la clé, j'ai appris.
  • A l'hôpital, de la nourriture turque est livrée dans les chambres - de la nourriture de type hospitalier (un peu trop pour moi, 3 repas !). Le petit déjeuner est assez tôt (6h du matin) et beaucoup de fromages et d'olives vous donneront l'impression d'être en Turquie. Les repas principaux viennent également tôt avec de la soupe, un plat principal, du pain, du yaourt et de l'eau. Honnêtement: pas trop mal pour les normes hospitalières. Et de toute façon, la nourriture n'était pas vraiment ma priorité.
  • L'hôpital dispose également d'un restaurant/brasserie "Robin Cook" et d'un corner Starbucks où l'on peut tout acheter en chambre/en ligne/par téléphone. Ils envoient même un serveur dans les chambres pour les commandes. Le restaurant et la terrasse sont agréables et modernes. Il propose également des collations saines telles que des barres de collagène et de protéines et des jus de désintoxication frais. Et il propose également des salades et de la restauration rapide - je n'étais pas vraiment d'humeur à manger… La terrasse (comme tous les espaces ouverts en Turquie) est pleine de fumeurs mais c'est un bon endroit pour sentir l'air frais.
  • Girly business : Dans les bagages, je conseillerais des tenues confortables lounge / amples (dans des couleurs sombres) et des tongs pour plus de facilité et de confort. ClinicPlast a offert un joli peignoir en coton bleu foncé qui était très confortable et pratique (les vêtements sombres sont très importants dans ce cas !). Je recommanderais au moins une paire de chaussettes jusqu'aux genoux pour couvrir les chaussettes de contention d'un blanc éclatant en dehors de l'hôpital. Comme les logements disposent de toilettes, mes deux packs de lingettes pour bébé étaient très, très pratiques (disponibles dans la zone à emporter du restaurant). J'ai apporté mon propre gel douche pour mon confort personnel. Et j'ai également apporté 6 bouteilles de milkshakes protéinés et un paquet de noix crues dans mes bagages - et ils étaient très pratiques lorsque je me sentais limité pour chercher de la nourriture à l'hôtel. Vous n'auriez pas besoin d'apporter des fournitures car il existe des options de restauration à la fois à l'hôpital et à l'hôtel - mais ne pensez pas que c'était une idée stupide.
  • Je me suis réveillé de la chirurgie à l'intérieur d'un corset de contention à haute pression. Il est devenu la preuve de mes propres résultats car il est constamment ajusté pour compresser la silhouette. Je me lavais mes chaussettes de contention et mon corset foncé assez régulièrement. Je n'étais pas autorisé à rester longtemps sans le corset, mais il sèche rapidement à l'aide du sèche-cheveux des toilettes.
  • Après l'hospitalisation, l'hôtel assigné était Wanda Vista, un appart-hôtel 5 étoiles propre, moderne et haut avec des appartements fonctionnels et propres. Après mon congé, ClinicPlast m'y a accompagné. Chaque appartement dispose d'un salon, d'une chambre, de toilettes et d'une cuisine de base - avec de l'eau en bouteille, du thé et du café instantané gratuits. Le petit-déjeuner au rez-de-chaussée est très complet et le restaurant de l'hôtel propose une large carte qui fonctionne également à emporter. J'ai lu à l'avance certains commentaires de TripAdvisor se plaignant de l'absence de services de nettoyage à l'hôtel, mais ce n'était pas mon expérience. En tant que voyageur solo, je me sentais beaucoup plus à l'aise à l'hôpital en raison de la proximité des services de soins - mais l'hôtel hoste des dizaines de personnes sous traitement dans les hôpitaux des alentours ; Je ne me sentais pas trop mal à l'aise en marchant dans ma condition postopératoire limitée. ClinicPlast dispose d'une camionnette qui fait la navette entre l'hôpital et l'hôtel.
  • Je suis allé une fois dans le centre historique d'Istanbul (5 jours après l'opération) - pas vraiment pour vivre une expérience touristique immersive mais plutôt pour laisser ma tenue d'hôpital de côté, pour marcher et respirer. Si vous décidez de le faire, préparez-vous à 1 heure de route dans chaque sens. C'était un peu une aventure d'essayer de guérir mon corps dans un trafic intense - mais cela en valait la peine car cela m'a aidé à me vider l'esprit. Comptez environ 15 à 20 euros par trajet. J'ai utilisé Uber et cela a bien fonctionné pour les taxis jaunes réguliers. Essayez de ne pas y aller aux heures de pointe. Ce n'est pas la condition idéale pour faire du tourisme mais si vous pouvez vous ressourcer sur une jolie terrasse au bord du Bosphore, pourquoi pas ?
  • De retour à la ACCUEIL : ClinicPlast a organisé les derniers tests médicaux et le rendez-vous de sortie. J'ai encore des patchs et des cotons sous le corset. J'emporte quelques pièces de rechange pour les 4 heures de vol de retour. Après tout, je vais encore m'épuiser.


J'espère que tout cela vous aidera dans votre décision et dans la programmation de votre voyage.

ENFIN : veuillez transmettre mon accusé de réception à votre équipe. Vous êtes vraiment une équipe de rêve. Vous avez changé ma vie, et je ne pourrais pas être plus reconnaissant.



Rachel

Réservation

Écrivez-nous, nous vous répondrons

Contact

Vous pouvez nous contacter